mercredi, septembre 23, 2020
Banner Top

On va vous parler aujourd’hui du métier d’archéologue. L’archéologie est une discipline passionnante, liée à l’histoire, à l’ethnologie, à l’anthropologie et au patrimoine. En France, Le métier d’archéologue reste en marge, avec moins de 4000 archéologues recensés, travaillant dans la recherche ou dans l’enseignement. On vous explique toutes les missions de l’archéologue, ainsi que les enjeux de l’archéologie et la formation et études nécessaires pour devenir archéologue.

En quoi consiste le métier d’archéologue

Un archéologue est aujourd’hui un élément essentiel du patrimoine. Même si l’archéologie reste un domaine très spécialisé, le métier d’archéologue est à la fois une passion et une nécessité sur les chantiers de patrimoine.

A voir aussi : À la découverte du punching-ball

Un archéologue possède plusieurs missions liées à son engagement pour défendre le patrimoine, l’histoire et le passé. Un archéologue s’intéresse à une histoire qui n’existe plus aujourd’hui. Il se penche particulièrement sur les fouilles à effectuer sur le territoire afin de dégager des éléments essentiels à la compréhension des étapes de l’histoire.

Analyser le passé et l’histoire

Grâce au travail de l’archéologue se dessine alors un tableau plus précis des modes de vie liés au passé. À partir des éléments de découverte, l’archéologue synthétise des informations, émet des hypothèses et des conclusions. Il fait ce travail en fonction des éléments d’histoire déjà connus sur le sujet concerné.

A voir aussi : Une résidence hôtelière idéalement située pour découvrir Cannes

Les archéologues travaillent avec précision et minutie. C’est même ce qui caractérise l’archéologie, une discipline très rigoureuse d’étude et de recherche de terrain. Un archéologue fait son travail avec minutie, en suivant un protocole et une méthodologie d’archéologie très précise.

Les enjeux de l’archéologie

L’archéologue sait bien quels sont les enjeux de l’archéologie. Il recueille tout indice comme une pièce à conviction. Des éléments d’information sont fournis sur une civilisation, des pratiques. Tout est répertorié, identifié, classifié par une équipe spécialisée en archéologie.

Autour d’un terrain et d’un chantier de fouilles, un ensemble de personnes travaillent ensemble. Le terrain est préparé en vue des fouilles, le secteur est balisé et protégé et chacun a sa fonction dans le processus de fouilles d’archéologie. Chaque élément extrait du sol fait l’objet d’une grande précaution de la part des archéologues.

Devenir archéologue : formation et études

Tout d’abord il faut certaines compétences très précises pour devenir archéologue et pour garder un pied professionnel dans le milieu de l’archéologie. Le métier d’archéologue exige de la rigueur, une passion pour l’histoire et le patrimoine, un sens aigu de l’observation et une excellente culture générale. Vous êtes également passionné de sciences, de biologie, de géologie…

Vous vous engagez sur de longes études et sur une formation très pointue. Un futur archéologue est curieux, organisé, patient et réfléchi. Le fait de faire son travail en constante collaboration avec une équipe pluridisciplinaire exige des qualités humaines, un bon relationnel.

Les études : Bac + 5 minimum

Pour s’orienter vers les métiers de l’archéologie, les études longues vous attendent. Vous avez plusieurs choix :

  • Licence d’histoire en archéologie préventive ;
  • Master Archéologie ;
  • Doctorat (Bac + 8) pour ensuite obtenir une place possible au CNRS ;

Le métier d’archéologue est un métier de niche. Peu de candidats trouvent un poste, il faut donc savoir se démarquer efficacement. Le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) sont les lieux que vous allez viser pour trouver un poste et du travail durable.

Les grandes écoles d’archéologie

Plusieurs cursus sont possibles en grandes écoles :

  • EPHE : Ecole pratique des Hautes Etudes
  • EHESS : Ecole des hautes études en sciences sociales
  • Ecole du Louvre
  • EIVP : Ecole des Ingenieurs de Paris
  • Polytech Clermont-Ferrand

Ces écoles vous permettent d’acquérir des compétences multiples, ce qui facilitera votre recherche de travail par la suite.

Les débouchés et le salaire d’un archéologue

Il est primordial de se spécialiser afin de trouver des débouchés. Aucune carrière d’archéologue n’est similaire. Un archéologue débutant commencera par gagner 18000 net annuels et peut terminer sa carrière en gagnant plus de 36000 euros net annuels.

Comme dans tout métier de la recherche, un archéologue peut transmettre sans savoir en enseignant en faculté (université). Il est aussi possible de travailler dans les musées et en collaboration avec d’autres chercheurs scientifiques, dans le cadre de publications de travaux de recherche, notamment.

S’orienter vers l’archéologie demande une certaine autonomie : c’est cette autonomie qui vous permettra de vous faire votre place dans un milieu académique en marge.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?

Abonnez-vous à notre newsletter