Comment l’expert estime la valeur d’une voiture ?

Un accident de circulation ou un sinistre peut survenir et causer de graves dégâts sur votre véhicule. Dans ce cas, l’assureur se charge de déterminer le coût des réparations à réaliser. Pour ce faire, il contacte un expert dont la mission est de faire un diagnostic de l’état de la voiture. Voici la manière dont ce professionnel calcule la valeur d’une automobile.

Un expert estime la valeur d’une voiture en tenant compte de la VRADE

L’expert estime la valeur d’une voiture en tenant compte de la VRADE « Valeur de Remplacement A Dire d’Expert ». C’est le montant correspondant au prix du véhicule avant le sinistre. Sa détermination est en réalité la finalité de l’expertise. Cette dernière tient compte de plusieurs éléments pour connaître le prix d’une voiture avant un accident.

A lire en complément : Le nouveau contrôle technique : plus cher et plus contraignant

De plus, la VRADE aide la compagnie d’assurance à avoir une idée précise sur le montant à vous envoyer pour l’indemnisation. Une fois déterminée et versée, elle vous permettra de remplacer votre automobile en achetant une autre de la même valeur sur le marché d’occasion.

Les méthodes utilisées pour estimer la valeur d’une voiture

Lorsqu’un expert estime la valeur d’une voiture, il utilise trois méthodes différentes.

A lire aussi : Trouver une voiture parmi les icônes

Le bilan technique

Pour réaliser son expertise, le professionnel se sert du bilan technique. Il s’agit d’un procédé théorique qui permet de calculer la valeur de remplacement du véhicule. Pour ce faire, la détermination tient compte de la valeur à neuf et du jour de la dernière mise en circulation. Si l’automobile peut être examinée, l’expert tient compte du prix au jour de l’accident.

Toutefois, la méthode du bilan technique utilise les tables correctives pour déprécier la valeur de la voiture selon le nombre de kilomètres parcourus et l’âge. Ensuite, le professionnel réalise des ajustements en fonction des travaux effectués, mais aussi de l’état constaté.

Les cotations

L’expert estime la valeur d’une voiture en se servant des différentes cotations existantes. En général, l’Argus publie la cote officielle dans ce domaine, mais il existe d’autres produits permettant de s’informer sur le sujet. Une fois les différentes valeurs connues, le professionnel applique des corrections en fonction du kilométrage parcouru. De plus, l’expert tient de la date mise en circulation et des travaux déjà effectués ou ceux à réaliser.

La valeur « marché »

valeur d’une voiture

L’expert estime la valeur d’une voiture en tenant compte de la valeur du marché. C’est un système d’évaluation visant à déterminer le prix le plus réaliste possible pour un véhicule. Pour ce faire, le professionnel va faire le tour des petites annonces de vente. L’objectif est de rechercher les automobiles similaires en matière de kilométrage, d’état et d’âge pour connaître leur prix de vente.

Ensuite, l’expert peut faire des ajustements au prix proposé s’il ne trouve pas des offres identiques à la voiture en examen. Ainsi, il est possible de corriger le prix de vente moyen de 10 % sur les annonces.

Les issues possibles après l’évaluation de la valeur d’une voiture

Après un sinistre, lorsqu’un expert estime la valeur de votre voiture, il existe trois issues possibles. Il est possible que l’automobile soit endommagée, mais toujours réparable. Dans ce cas, le prix de la réparation n’excède pas le montant pris en charge. Découvrez les deux autres issues de l’expertise d’une voiture après un accident.

L’automobile est « économiquement irréparable »

Après l’examen de la situation, les charges de réparation peuvent être jugées trop onéreuses ou impossibles à assumer. Si cela se produit, la compagnie d’assurance dispose de 15 jours pour proposer un montant de reprise à l’assuré.

Ensuite, ce dernier peut réfléchir pendant 30 jours pour informer son assureur s’il accepte ou s’il refuse le prix. En cas de refus, celui-ci ne peut revendre l’automobile si elle n’est pas réparée.

La voiture est sérieusement endommagée

Lorsque le véhicule est sérieusement touché, sa sécurité est affectée par le sinistre. Dans ce cas, les liaisons au sol, la direction ou la carrosserie sont rudement déformées. Les airbags peuvent également devenir non-fonctionnels. Si cette issue se présente, la carte grise est retirée de façon provisoire en attendant de réparer le véhicule ou de faire une nouvelle expertise.