Qui s’occupe du changement de banque ?

Depuis 2017, il est aisé de changer de banque. Lorsque les conditions ne vous conviennent plus, vous pouvez choisir un autre établissement bancaire selon vos besoins. Dans le processus de changement, vous pouvez faire les démarches par vous-même ou demander l’aide de votre nouvelle banque. Si vous souhaitez savoir qui peut s’occuper du changement d’une banque, voici ce que vous devez savoir.

Pourquoi changer votre banque ?

Changer de banque peut être la meilleure décision dans plusieurs cas. Il n’y aura pas à trop réfléchir, puisque la loi Macron de 2017 vous permet de changer facilement et sans frais votre structure financière.

A lire aussi : Protéger son épargne avec le record d’inflation : le placement or, mieux que le livret A

Si votre établissement bancaire propose des offres avec des tarifs élevés, vous pourrez être tenté d’aller voir ailleurs en toute légalité. Comme autres facteurs induisant un changement, on peut citer les frais de tenue de compte, ceux liés aux cartes bancaires, les taux appliqués, etc.

De même, votre banque peut vous proposer des services qui ne vous conviennent pas forcément. Les facteurs pouvant conduire à un changement d’établissement bancaire varient notamment selon du profil de chaque client.

Lire également : Comment obtenir un certificat de bourse d'études secondaires ?

En gros, changer de banque vous permettra de profiter de services intéressants proposés par un concurrent. Vous pouvez réaliser d’importantes économies à condition de choisir des banques proposant de meilleures options.

Qui se charge du changement de banque ?

Dans un processus de changement de banque, vous avez généralement deux options.

Un changement effectué par le client lui-même

Il est possible de vous occuper vous-même du changement de votre banque. Ainsi, il vous faut rechercher une nouvelle banque en amont. Les choix sont multiples sur le marché. Vous risquez d’avoir l’embarras du choix.

Cependant, vous pouvez demander l’avis de vos proches afin d’opter pour la meilleure banque. Si cela peut vous faire perdre du temps, vous pouvez utiliser les comparateurs en ligne. Ces outils sont conçus pour comparer les différentes banques selon les services qu’elles offrent.

Dans la masse, vous pouvez donc faire votre choix selon vos besoins. Utiliser les comparateurs en ligne, c’est être sûr de faire un choix adéquat. Après avoir choisi la nouvelle banque, vous n’aurez qu’à ouvrir un nouveau compte afin d’obtenir un autre RIB.

Dès cet instant, vous devez communiquer votre relevé d’identité bancaire à tous les organismes qui effectuent des prélèvements ou des versements sur votre compte. Il vous suffit d’envoyer un courrier avec un accusé de réception qui comporte votre RIB.

Comme organismes à informer, vous avez entre autres :

  • la CAF
  • les assureurs
  • les fournisseurs d’électricité ou de gaz
  • les fournisseurs d’accès à internet
  • les bailleurs (loyers)
  • la sécurité sociale
  • les mutuelles, etc.

Ces organismes enregistreront alors votre nouvelle adresse bancaire pour les prochaines transactions. Toutefois, il faut rappeler que ce processus peut être chronophage si vous avez plusieurs créanciers.

Un changement effectué par la nouvelle banque

Si vous n’avez pas le temps matériel requis, vous pouvez utiliser la mobilité bancaire. C’est un système qui accompagne la loi Macron dans le but de faciliter les changements de banque. En effet, vous pouvez déléguer toutes les tâches à effectuer dans le processus de changement de votre établissement bancaire.

Toutefois, il vous faut bien choisir votre nouvelle structure financière dans un premier temps. Assurez-vous donc d’opter pour une banque ayant une bonne réputation. La qualité de l’accompagnement en dépendra.

Une fois que vous l’auriez choisi, il sera nécessaire de fournir un mandat de mobilité bancaire. C’est le document qui indique que vous donnez le plein droit à votre nouvelle banque d’effectuer les démarches à votre place.

Elle informera donc votre ancienne banque de votre décision de clôturer votre compte. Dès lors, les deux banques disposent de 22 jours pour finir le processus de changement. Pour ce qui est de la communication de votre nouveau RIB aux organismes concernés, ce sera le nouvel établissement bancaire qui s’en occupe.

Vous pourrez donc préserver votre autonomie. Il est recommandé d’opter pour cette seconde mesure, puisqu’elle vous permet de gagner du temps.

Par ailleurs, il faut rappeler que dans un processus de changement de banque, certains produits ne peuvent pas être transférés. Contrairement à votre compte courant, vos comptes CEL et PEL, et les comptes-titres qui peuvent être transférés, le contrat d’assurance vie ne peut pas l’être. C’est également le cas pour le livret A, le LDSS, le Livret jaune et le LEP.