lundi, juillet 19, 2021
Banner Top

Rembourser un prêt immobilier sur la durée n’est pas toujours une bonne option. S’il vous arrive de réfléchir à un remboursement par anticipation, l’on vous indique quand le faire dans les lignes suivantes.

Pour faire des économies

Lorsque l’on souscrit à un prêt immobilier, il y a un certain nombre de clauses que l‘on a signé avec le créancier. Cela implique entre autres que l‘on doit lui verser un taux donné d’intérêt pour chaque mensualité. Cela devient plus compliqué lorsque le calcul est réalisé sur la base du montant total emprunté. Vous perdez du coup votre bénéfice ou vos revenus sur investissement. Tout s’engouffre dans le paiement des mensualités. L’on peut y remédier en optant pour le remboursement par anticipation.

A lire également : Les différents moyens pour résilier votre appartement à Paris

En procédant de la sorte, l’on coupe court à toutes les mensualités. Il n’y a au pire des cas que des indemnités à verser, sur six mois au plus. Ainsi, pour un prêt global de 300 000 euros, l’on rembourse suivant les mensualités 100 000 euros. Pour la suite, l’on rend par exemple, les 200 000 euros restant à la banque par anticipation pour ne plus payer de supplément plus tard. Avec une indemnité plafonnée à six mois, vous avez un ajout de 3000 euros tout au plus. Cela vous permet d’économiser à long terme.

Après une transaction

Il se peut que vous soyez propriétaire de plusieurs biens immobiliers. Vous en avez gardé quelques-uns pour les moments d’extrême urgence. A présent, vous sentez que les mensualités d’un prêt en particulier vous épuisent financièrement. Vous n’avez qu’à y remédier en vendant l’un des biens. Les fonds récoltés vous serviront pour payer ce que vous devez à la banque par anticipation.

A lire en complément : Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf en Bretagne ?

Vous n’allez alors pas gaspiller ce que vous avez pu obtenir après la transaction. Cela aurait été investi pour vous empêcher de vous enfoncer financièrement. Vous pourrez redresser la barre de votre budget et subvenir aux besoins de votre famille commodément. Tout le monde y gagnera. La banque empochera les indemnités. Vous aurez les intérêts de plusieurs années à votre disposition.

Pour un nouveau prêt

Pour contracter un nouveau prêt, vous devez parfaire votre profil financier. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de payer toutes ses dettes. Si vous avez alors un prêt immobilier en cours de validité, vous devriez le payer par anticipation. C’est encore plus intelligent de le faire si le nouveau prêt a une valeur plus importante que le précédent. Il ne faudrait pas que pour ce petit détail l’on vous prive de l’un de vos projets immobiliers les plus importants.

En plus, convaincre une banque que vous avez le capital nécessaire pour contracter une nouvelle dette n’est pas chose aisée lorsque l’on n’a pas vraiment de justificatif. Vous devez alors user d’une bonne rentrée de fonds pour rembourser le prêt immobilier qui traînait. De cette façon, la banque sera convaincue de votre pouvoir financier. L’on ne vous prendra d’ailleurs plus de haut lors des négociations. Vous pourriez même profiter de taux plus alléchant. Dans une telle perspective, investir dans l’immobilier vous réussira bien.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?