jeudi, septembre 19, 2019
Banner Top

Après deux semaines de blocage, le port Est décidé enfin de rouvrir ses portes au plus grand bonheur de l’économie locale. Tous les services ont pu se remettre au travail. Par contre, concernant la marchandise, tout ne pourra être livré que si elle est dédouanée et que les contrôles sanitaires ont été effectués.

Reprise des services avec l’ouverture du Port Est

C’est un véritablement ouf de soulagement que l’économie locale a poussé hier en apprenant la reprise des services. On fera allusion aux services nautiques, aux douanes, à la capitainerie, mais également (et surtout) à la manutention portuaire. La manutention à Marseille ne se trouvait pas vraiment au plus beau fixe ces derniers temps. C’est ainsi qu’après la réouverture du port Est, deux sociétés de manutention ont rapidement repris le chemin des quais et ont entamé le traitement des centaines de conteneurs en souffrance. En quelques heures seulement, on dénombre près de 110 conteneurs qui ont pu être retirés du port. Dans la même journée, 7 navires se sont fait accoster. Il y avait 2 porte-conteneurs, 2 vraquiers, 1 roulier, 1 patrouilleur hauturier et le Marion Dufresne.
La fermeture totale du port avait perturbé un grand nombre de services, en plus de la manutention à Marseille. Même la saison des croisières n’a pas été épargnée. Plusieurs paquebots qui avaient été programmés sur les 15 derniers jours (ce qui constitue 16 % des escales de la saison 2018 – 2019) n’ont pas eu la possibilité d’accoster.

À quand le retour à la normale ?

Il est difficile de se prononcer sur le retour à la normale de toute cette situation. Le port a été fermé pendant très longtemps. Il est donc tout à fait naturel que le chemin se fasse long avant que tout ne redevienne comme avant. Tout comme pour la manutention à Marseille, le secteur de la manutention portuaire pourra bien se relever dans les jours à venir. Certains conteneurs sont déjà à quai, et en plus de cela, la planification d’escale de 13 porte-conteneurs a complètement été ratée. 3500 conteneurs devront ainsi être acheminés vers leur lieu de provenance, c’est-à-dire vers la Réunion. Les conteneurs les plus proches seront rapatriés à Maurice. Néanmoins, les parents n’auront pas de soucis à se faire. Concernant les magasins de jouets, la plupart était parvenue à récupérer sa commande, et ce, depuis le mois de septembre. Par contre, il se pourrait que le paiement d’autres frais s’impose avec le réacheminement des produits déroutés. Il faudra également un peu de temps avant qu’ils n’arrivent à destination (un mois peut-être, ou même plus).

Banner Content

Qui suis-je ?

Je m’apelle Ayana. Bienvenue sur mon petit blog perso. Je publie régulièrement mais je ne suis pas la seule ^^ Avec ma bande de e-friends, on partage tout un tas d’infos utiles ici. On espère que vous y trouverez votre bonheur.

Suivez-nous sur Facebook

Négocier avec l’assurance?

Lettre d’information

Abonnez-vous à notre newsletter