mercredi, octobre 17, 2018
Banner Top

Un appel d’offres est une opportunité commerciale qui présente de nombreux avantages pour les entreprises de toute taille. Mais ils sont soumis à une rude concurrence et il est donc indispensable de bien y répondre pour remporter le marché. Pour répondre à un appel d’offres, le mémoire technique est d’une importance capitale et sa rédaction peut être plus ou moins ardue. Mais en ayant quelques connaissances concernant le mémoire technique, il est possible de s’en sortir et de décrocher un bon contrat. Les 4 points ci-dessous vous aideront à réussir votre mémoire technique.

Avoir une bonne connaissance des marchés publics

Les marchés publics sont soumis à une règlementation, des lois, et des principes. Pour bien rédiger le mémoire technique en réponse à un appel d’offres, il faut connaitre les règles qui régissent ce secteur. Cela permet de savoir quels sont les données et les documents à inclure dans le mémoire technique. Ainsi, il faut avoir une bonne connaissance des marchés publics pour réussir un mémoire technique.

Bien analyser l’appel d’offres

Il est indispensable de bien analyser un appel d’offres pour réussir un mémoire technique. En effet, le mémoire technique doit faire la présentation de l’entreprise qui y répond, mais également répondre aux attentes du lanceur d’appel. Il faut donc analyser et comprendre l’appel d’offres pour savoir comment rédiger, quelles tournures de phrases utiliser, et quelles compétences mettre en avant pour toucher le lanceur d’appel d’offres. Cela permet également de montrer au lanceur d’appel d’offres qu’on est bien placé pour remporter le marché et mener à bien le travail.

Confier la rédaction du mémoire technique à une personne qualifiée

Pour réussir un mémoire technique, il est préférable de confier la rédaction à une personne qualifiée ayant toutes les connaissances et l’expertise nécessaire. Cette personne doit avoir une bonne connaissance de l’entreprise, de ses réalisations, de ses moyens matériels et humains, ainsi que de ses atouts. Toutes ces informations doivent en effet transparaître dans le mémoire technique. Les techniques utilisées pour la réalisation des travaux doivent être bien décrites également et certaines informations devront être justifiées.

Le professionnel doit être en mesure de collaborer avec d’autres personnes afin de réunir les informations nécessaires à la réalisation du travail. Mais vous pouvez également être ce professionnel si vous avez de l’expérience dans la rédaction de mémoire technique ou si vous suivez une formation ; ce site propose une formation complète pouvant vous permettre de rédiger vous-même un mémoire technique.

Bien rédiger le mémoire technique

La rédaction du mémoire technique doit être bien faite. Que ce soit la présentation du mémoire ou son contenu, il est important que tout soit bien fait. Une bonne rédaction doit être aérée, sans fautes, et originale, tout en respectant le caractère traditionnel de ce document d’une grande importance. Il faut organiser le mémoire technique en chapitres et sous chapitres. Les paragraphes doivent être bien délimités et le style rédactionnel doit être aisé à comprendre et à cerner. Les phrases longues doivent donc être évitées au maximum.

Le mémoire technique est un ensemble de documents pouvant montrer votre capacité à réaliser les travaux dont le lanceur d’appel d’offres a besoin. Il est donc essentiel de le réussir pour remporter le marché.

Banner Content

Qui suis-je?

Je m’apelle Ayana. Bienvenue sur mon petit blog perso. Je publie régulièrement mais je ne suis pas la seule ^^ Avec ma bande de e-friends, on partage tout un tas d’infos utiles ici. On espère que vous y trouverez votre bonheur.

Négocier avec l’assurance?

Lettre d’information

Abonnez-vous à notre newsletter