mercredi, septembre 23, 2020
Banner Top

On le sait désormais : les compléments alimentaires contribuent à notre bien-être s’ils sont utilisés à bon escient et adaptés à nos véritables besoins. Il convient de faire preuve de prudence dans le choix et la consommation des produits. Mais comment et lesquels privilégier ?

Choisir ses compléments alimentaires en toute sécurité

On les trouve en pharmacie, parapharmacie, dans des magasins biologiques ou encore en ligne sur des sites spécialisés comme www.laboratoire-lescuyer.com. Souvent présentés sous forme de gélules, les compléments alimentaires ne veulent qu’une chose : notre bien-être. Gardez à l’esprit qu’un complément alimentaire ne dispense pas d’une alimentation équilibrée : prendre de la vitamine C tous les matins ne remplacera jamais la vitamine C présente dans les fruits. Il n’est également jamais bon de consommer certains nutriments en trop grande quantité et il ne sert donc à rien de se complémenter en fer lorsqu’on a déjà une alimentation riche en viande rouge. Le mieux est de consulter et de s’assurer que l’on manque réellement de ce en quoi on souhaite se complémenter.

A lire également : Comment assurer mon chat contre les maladies ?

Lisez les étiquettes et les posologies

La France dispose d’une législation très stricte et chaque ingrédient présent doit avoir reçu une autorisation, la composition des compléments alimentaires est ainsi très réglementée. Il faut donc éviter de se fournir à l’étranger, là où la réglementation est différente et où le risque est réel d’acheter des produits au mieux inefficaces, au pire dangereux. Le mieux est également de privilégier des composants naturels plutôt que de synthèse.

Ce n’est pas parce que le complément alimentaire n’est pas un médicament qu’il ne peut pas interagir avec un traitement en cours. Aussi, mieux vaut il bien lire les contres-indications avant d’acheter votre boîte de gélules. Enfin, respectez les dosages et évitez les prises au long cours : Il est important de se conformer strictement à la notice ou aux recommandations d’un médecin afin d’éviter les surdoses et de s’assurer que la cure envisagée est bien adaptée au membre la famille qui pense en avoir besoin.

A lire aussi : Est-il possible de manger sainement ?

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?

Abonnez-vous à notre newsletter