mercredi, octobre 17, 2018
Banner Top

Pour toute entreprise, réussir son implantation à l’étranger est un véritable défi. Pour cela, il faut d’abord une bonne dose de courage et beaucoup de volonté. À cela s’ajoutent plusieurs démarches incontournables. Si chaque cas de délocalisation est unique, il ne faut pas oublier de prendre en compte deux éléments : la persévérance des équipes et l’aide des organismes spécialisés. Une fois la décision prise, voici ce qu’il faut faire pour réussir son implantation à l’étranger sans se planter.

Réalisez un diagnostic export

Pour vous installer à l’étranger sans trop de tracas, vous devez d’abord réaliser un diagnostic export. Pour cela, le mieux serait de solliciter les organismes spécialisés afin de vous faire assister. D’ailleurs, il existe de plus en plus d’organismes du genre qui fleurissent dans le domaine de l’accompagnement pour le développement d’entreprise à l’international. L’astuce, c’est de faire réaliser un diagnostic export à votre entreprise ou vous faire ouvrir un carnet d’adresses afin de gagner de temps et de l’argent. À noter que cette partie est sans doute la plus compliquée. Une fois réussie, vous aurez l’embarras du choix sur les modalités de votre implantation à l’étranger.

Identifier les fournisseurs et sous-traitants

Réussir son implantation dans un pays étranger nécessite le fait d’identifier les fournisseurs et de sous-traitants. Après la sélection du site en prenant en compte des critères d’accessibilités et de possibilité d’expansion. L’aide d’un accompagnateur est quand même importante afin de trouver les fournisseurs et sous-traitants susceptibles de vous fournir les meilleurs outils. Il faudra aussi penser au service après-vente tout au long du processus d’investissement afin d’éviter les mauvaises surprises. Aujourd’hui, les accompagnants sont nombreux et variés, notamment par les multiples agences de type « Invest in Turkey » qui se fixent comme mission d’attirer les investisseurs étrangers dans leurs pays.

Faire en sorte de pérenniser sa démarche

Autres interlocuteurs potentiels, nous avons la chambre franco-américaine de San Diego. En ce sens, vous pourrez pérenniser votre démarche, mais il s’agit d’un processus complexe d’implantation dans un ou plusieurs pays. Pour mettre en place un bureau commercial, recruter un agent local, créer un service export en interne, etc., il faut faire en sorte de pérenniser sa démarche sur ce plan. Après cela, la suite va consister à assurer un volume confortable de production, soit prospecter pour trouver de bons clients. Le reste, c’est juste du travail et de la persévérance.

Banner Content

Qui suis-je?

Je m’apelle Ayana. Bienvenue sur mon petit blog perso. Je publie régulièrement mais je ne suis pas la seule ^^ Avec ma bande de e-friends, on partage tout un tas d’infos utiles ici. On espère que vous y trouverez votre bonheur.

Négocier avec l’assurance?

Lettre d’information

Abonnez-vous à notre newsletter