lundi, mars 1, 2021
Banner Top

Étant un produit très essentiel à la table française lors des dîners, le vin est beaucoup apprécié par de nombreuses personnes. Aujourd’hui, le marché du vin attire les amateurs et les investisseurs par millier. Étant un objet d’investissement plus ou moins singulier, le vin représente un placement assez souple qui se démarque de l’instabilité des placements classiques. Investir dans le vin est-il alors judicieux ?

Pourquoi faut-il investir dans le vin ?

Investir dans le vin doit être un véritable plaisir avant tout. C’est surtout une opportunité lorsqu’on est un particulier, d’ajouter une cave à son patrimoine. Par ailleurs, le vin est un produit dont la valeur augmente avec le temps. Ainsi, les crus considérés comme anciens ou rares peuvent très rapidement voir leur valeur s’envoler. Pour cause, le prix d’une bouteille de vin suit le principe économique standard de l’offre et de la demande. Comme cela, lorsque le nombre total d’une ancienne bouteille de vin diminue, le coût unitaire de cette bouteille augmente parce que la demande excède l’offre.

A découvrir également : 4 étapes nécessaires pour devenir un traducteur assermenté

L’autre facteur qui rend les investissements intéressants, c’est le classement des grands crus comme le Bordeaux. Lorsqu’un vin figure dans ces grands classements, son prix grimpe très rapidement.

Par ailleurs, il faut dire que le contexte actuel du coronavirus favorise la baisse des prix de cession de certains grands crus. Avec un peu de chance, vous pourrez obtenir jusqu’à 30 % de réduction sur la bouteille. Aussi, puisque la récolte de l’année 2019 est prometteuse, investir dans le vin en 2021 est l’une des meilleures idées dont vous pourriez bénéficier cette année.

A lire également : Des solutions de financement adaptées à votre secteur

Comment faire des placements dans le vin ?

Il existe deux grands types de placement sur le marché du vin. Généralement, les particuliers débutent par l’achat de bouteilles et réalisent une cave ensuite. On peut obtenir de très bons crus sur de nombreux sites internet qui les répertorient. On peut également s’en procurer lors des ventes aux enchères. Toutefois, il est important de bien étudier les conditions de stockage ainsi que les conditions de conservation de ces bouteilles.

S’il semble compliqué de stocker à domicile son vin, il existe d’autres solutions notamment les caves d’investissement qui sont également appelées « vin papier ». Cela dit, le vin devient un simple placement financier comme tous les autres. Ainsi, il reviendra à un prestataire de s’occuper de la revente du vin, une étape délicate que de nombreux investisseurs craignent. L’inconvénient ici, c’est la valeur du ticket d’entrée dans ces caves d’investissement qui peut excéder les 100 000 €. Il existe également des fonds d’investissement qui se spécialisent dans le vin, bien qu’ils soient rares. Là encore, le coût du ticket d’entrée est assez élevé.

Enfin, l’autre façon d’investir sur le marché du vin, c’est l’acquisition de parcelle viticole. Une telle acquisition est un placement sur le long terme. Néanmoins, les risques ici sont assez limités. Il faut tout de même préciser que l’investissement initial représente un montant qu’il ne faut pas négliger. C’est un montant dont la valeur est située entre 5 000 euros et 20 000 euros. Vous pourriez même dépenser plus.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?