L’Art du Henné : Une Expression Culturelle Unique

Généralement, le henné est connu comme un produit de beauté utilisé pour orner le corps des femmes en particulier les cheveux, les mains et les pieds. Cependant, il est bien plus qu’un produit de beauté. Il révèle l’histoire de plusieurs civilisations, c’est le symbole des traditions qui perdurent à travers le temps. Vous vous demandez surement quelle histoire se cache derrière ce produit. Alors, pour mieux vous éclairer nous vous proposons ci-dessous les informations nécessaires pour cerner l’art du henné.

L’art du Henné : une tradition ancestrale intemporelle

Encore appelé mendhi, le henné est utilisé depuis des siècles aussi bien en Occident qu’en Afrique. Ce produit intervenait dans la fabrication des produits cosmétiques comme les teintes pour cheveux et les maquillages.

A voir aussi : Qui est David Pujadas, le célèbre journaliste ?

Mais au-delà de tout cela, le henné représentant fortement la culture dans les civilisations anciennes, et ce, jusqu’à nos jours. Dans l’histoire, le tatouage au henné avait une signification religieuse. En effet, les habitants de l’Afrique du Nord en guise de dévouement à la déesse de la fertilité se faisaient tatouer des signes de protection sur une partie du corps.

En outre, dans la culture islamique le henné est connu comme étant « l’arbre qui pousse au paradis ». Alors, cet arbre est un élément clé pour l’union et la bénédiction des conjoints. On l’utilise pour embellir les pieds et les mains de la jeune mariée, pour invoquer la fortune et la bonne santé au futur couple et pour éloigner le mauvais œil des nouveau-nés. Toutes ces coutumes bien qu’elles soient initiées depuis des millénaires résistent à la modernité et perdurent à travers les années.

A découvrir également : Covid-19 : un questionnaire en ligne pour évaluer l'impact économique de la crise

Quels sont les bienfaits du henné ?  

Le henné est connu pour ses multiples avantages aussi bien dans le domaine de la beauté que dans le secteur de la santé. En effet, le henné lorsqu’il est utilisé en association avec de l’indigo peut donner différentes colorations. La coloration obtenue était utilisée pour donner une nouvelle couleur aux cheveux.

Par ailleurs, le henné dispose de propriétés cicatrisantes, antiseptiques et antifongiques. Il peut donc être utilisé pour traiter les furoncles, abcès, les allergies et bien plus. De plus, lorsqu’il est infusé la plante du henné permet de traiter la diarrhée. Mais attention à ne pas mélanger le henné à des produits chimiques, vous risquez d’avoir des désagréments majeurs tels que les brûlures ou les allergies sévères.

Quelles sont les techniques de tatouage au henné ?

L’art du tatouage au henné est une pratique culturelle et esthétique dont le but est de marquer la peau. Il peut s’agir d’un texte, d’un nom d’un objet et des arabesques dignes d’un palais de conte de fées.

En réalité, il existe plusieurs techniques pour faire un tatouage au henné. Tout dépend du professionnel qui exerce le métier. Toutefois, la méthode la plus utilisée consiste à appliquer la pâte de henné sur le corps à l’aide d’un cône formé dans du plastique. Le cône joue le rôle du stylet afin de permettre à l’artiste de dessiner distinctement les lettres ou les dessins choisis par le client.

Une fois la pâte appliquée, il est recommandé de laisser le henné sécher avant d’introduire la partie tatouée dans l’eau.