mercredi, septembre 23, 2020
Banner Top

Un gynécologue obstétricien est un professionnel de santé dont le sujet d’études est la femme. Ce praticien médical est spécialisé en gynécologie, c’est-à-dire l’étude des femmes. Il accompagne toutes les femmes durant leur vie, sur les questions touchant à l’appareil génital, à toute problématique médicale liée à la femme. On vous parle en détails des missions du gynécologue obstétricien.

Que fait un gynécologue ?

La gynécologie et l’obstétrique sont des domaines médicaux très spécifiques touchant à la femme. L’obstétrique est la spécialité médicale des médecins qui s’engagent dans le suivi de grossesse jusqu’à l’accouchement (en chirurgie également).

A lire aussi : Arthrose : des solutions révolutionnaires en Biotechnologie

La gynécologie quant à elle étudie la femme de manière générale. La gynécologie concerne donc aussi les périodes essentielles de la vie d’une femme comme la puberté, la grossesse, etc.

Accompagner et protéger la femme

Un gynécologue a pour missions de veiller à la bonne santé de la femme. Au cours de leur vie, les femmes rencontrent des problématiques spécifiques à leur genre. Contraception, infection, cancer (utérus, sein, ovaires, etc.)… Le gynécologue fait à la fois de la prévention des pathologies, et du traitement des maladies lorsque celles-ci se présentent.

A lire aussi : Comment choisir sa maison de retraite ?

Le gynécologue agit en qualité de médecin auprès de la femme. Il peut faire des examens, prescrire des contraceptifs. Il s’occupe également de faire du dépistage de cancer en temps voulu. En somme, le praticien en gynécologue est l’un des acteurs majeurs de la vie d’une femme en ce qui concerne sa santé.

Le travail du gynécologue obstétricien

Un gynécologue n’est pas forcément obstétricien, alors que l’obstétricien est généralement un gynécologue avant d’avoir été un obstétricien. L’obstétricien a une mission bien particulière. Il veille à la bonne santé de la femme et du bébé durant la grossesse. Il accompagne les femmes sur ce chemin très particulier qu’est la grossesse, jusqu’à l’accouchement.

Le gynécologue obstétricien porte un regard attentif sur le fœtus durant la grossesse d’une femme. Il veille au bon développement de l’enfant in utero. Il détermine le sexe de l’enfant à venir et effectue des examens réguliers pour s’assurer du bon déroulement de la grossesse. En cas de malformation, il informe et prévient, et accompagne.

Un médecin obstétricien peut travailler en clinique ou en hôpital. Il peut être appelé pour superviser un accouchement, aidé d’une sage-femme.

Le chirurgien obstétricien

Un gynécologue obstétricien peut donc aussi être chirurgien. En cas de difficulté, c’est le chirurgien obstétricien qui va décider de la nécessité d’une césarienne ou non. Le gynécologue obstétricien gère aussi tout ce qui lié à la péridurale et travaille de pair avec l’anesthésiste.

Les études et la formation du gynécologue

Pour devenir gynécologue ou gynécologue obstétricien, des compétences très spécifiques et pointues sont nécessaires.

Les compétences requises pour être gynécologue

Le gynécologue et l’obstétricien travaillent tous deux au contact des patients. De grandes qualités humaines sont requises pour travailler dans le domaine médical.

Il faut être hautement sensible à toutes les problématiques liées à la femme. Endométriose, vie hormonale, problématiques de ménopause, etc. Toutes les pathologies et les étapes de la vie d’une femme concernant sa santé sont à prendre en compte avec professionnalisme. Des études longues de médecine sont nécessaires afin d’adopter une attitude médicale juste.

Respect et confiance

Un gynécologue possède une capacité d’analyse et de prise de recul sur les situations auxquelles il est confronté. Que le gynécologue soit un homme ou une femme, il est primordial de travailler dans le respect total de la patiente, qui plus est sur un domaine qui touche au génital. La confiance est extrêmement importante dans la relation entre le médecin gynécologue et la patiente.

Dans une société où parfois les violences gynécologiques sont pointées du doigt, il est essentiel de revoir sa position en tant que médecin. Le métier de gynécologue est en perte de vitesse : les gynécologues sont recherchés dans de plus en plus de communes.

Par ailleurs, un gynécologue doit pouvoir travailler en équipe, notamment s’il est rattaché à un hôpital ou s’il exerce au sein d’une clinique.

Les études pour devenir gynécologue ou obstétricien

Il faut compter un minimum de 6 années d’études pour devenir gynécologue ou obstétricien. Avant de commencer les études de santé, les étudiants font une année en PACES et passent un concours afin de postuler pour la 2e année. Des stages en hôpital sont prévus, au terme desquels les étudiants intègrent un cycle de 3 ans en pathologie et thérapeutique.

La sixième année est celle qui vous permet de choisir entre les deux spécialités :

  • Médecin gynécologue
  • Gynécologue obstétricien

Débouchés du métier de gynécologue ou d’obstétricien

Lorsque l’on est médecin, on peut prétendre après un certain nombre d’années d’expérience, à un poste à responsabilités. Vous pouvez devenir chef de service en hôpital ou en  clinique, par exemple. des postes administratifs sont aussi possibles, mais la pratique disparaît totalement.

Pour vos études, renseignez-vous sur le DES en gynécologie et obstétrique. Le salaire moyen d’un gynécologue dépendra de l’endroit où il exerce, clinique ou hôpital. Des écarts de salaires existent entre un début de carrière de gynécologue en clinique et celui d’un gynécologue en hôpital. Le salaire moyen d’un gynécologue, selon une étude faite auprès de nombreux gynécologues, serait de 7500 euros brut par mois.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?

Abonnez-vous à notre newsletter