dimanche, avril 11, 2021
Banner Top

Il suffit de changer de statut social et de se retrouver dans certaines conditions pour se confronter à l’obligation de souscrire à une assurance habitation. Si vous ne savez pas laquelle correspond à votre profil, vous serez totalement perdu dans le choix. Cet article vous oriente vers l’assurance habitation qui vous convient le plus.

Quelle meilleure assurance pour locataire ?

Sachez que l’assurance habitation ou logement s’impose à tous les locataires, ils doivent faire leur souscription tout en prenant en compte les risques de location à minima.

A découvrir également : Comment réaliser des économies d’énérgie dans sa maison ?

En tant que locataire, la meilleure assurance est donc celle qui vous propose un contrat incluant un panel de risques bien définis. Ces derniers sont généralement pris en compte par une assurance habitation multirisque.

En effet, une assurance multirisque est souvent recommandée aux locataires parce qu’elle prend en charge plusieurs aspects. À titre d’exemple, on a la responsabilité civile vie privée dans les situations de dommages au tiers. Elle englobe également les dommages sur les biens en matière de leur protection contre d’éventuels préjudices à venir. Cette assurance vous sera très utile en tant que locataire pour dédommager les dégâts dont l’origine vient du voisinage.

A lire aussi : Surveiller sa maison avec une caméra connectée : c'est toute l'année !

En d’autres termes, la meilleure assurance habitation adaptée à un locataire est celle qui rallie « protection efficace et prix abordables ».

Remarque : Une assurance habitation multirisque vous indemnise dans les cas de vol, d’incendie, de sinistres causés par les eaux, des catastrophes naturelles, le bris de glace, etc. Elle vous assure aussi une protection et une assistance juridique dès que vous aurez des ennuis dans le domaine de la justice.

Quelle assurance idéale pour un propriétaire occupant ?

Il est vrai que les propriétaires ne sont pas obligés de souscrire à une assurance habitation. Mais le bon sens le leur recommande vivement puisque personne n’est assez aguerri pour se mettre totalement à l’abri des incidents. Sans assurance habitation, vous supporterez les charges de réparation en solitaire.

Pour mieux vous en sortir lors de la souscription d’une assurance habitation pour propriétaire occupant, il faut se montrer très attentif aux garanties proposées. Le contrat dans ce cas devra comporter les garanties classiques d’une MRH et d’autres plus spécifiques. Comme exemple, les garanties de protection et détérioration des lieux, le départ prématuré du locataire, la perte de revenus en cas de vacances locatives, loyers impayés…

Dans certains cas, le contrat inclura le recours des tiers et des voisins ainsi que les risques locatifs en cas de trouble de jouissance. Il faudra se montrer vraiment attentionné.

Quelle MRH pour propriétaire non-occupant (PNO) ?

Il existe deux cas de figure pour un PNO. Le premier cas est celui où le propriétaire met son logement en location. Là, le contrat doit tenir compte des sinistres importants, surtout si le locataire n’est pas sous couverture assurance. En cas de logement vide (deuxième cas de figure), il faudra vérifier si l’offre prend au moins en charge les garanties telles que : vol, cambriolage, dégâts des eaux et incendie afin de vous apaiser.

Dans la catégorie de l’assurance logement, celle PNO constitue une offre presque toujours sur-mesure. Pour un bon choix, procédez à la comparaison des offres d’assurance logement PNO.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?