Comment choisir son assurance emprunteur ?

Vous avez un projet immobilier et vous avez sollicité un crédit pour sa réalisation ? Il est important de souscrire à une assurance de prêt immobilier encore appelée assurance emprunteur. Cela est exigé par les banques même si elle n’est pas obligatoire. Certains assureurs peuvent couvrir jusqu’à un tiers du coût total du crédit. Avec des coûts qui varient selon l’assureur, nous vous donnons toutes les pistes pour effectuer un bon choix d’assurance immobilier.

A lire également : Les clés pour un déménagement réussi dans le Sud de la France

Assurance emprunteur : comparer pour mieux choisir

Nous vous rassurons, vous n’aurez pas à parcourir les agences pour comparer les prix. Il existe de nombreux comparateurs en ligne pour vous faciliter la tâche et de nombreux conseils sont disponibles sur Loge Toi pour vous guider. Comparer les différents devis vous permettra de faire un choix plus judicieux et peut-être plus économique. Des critères tels que l’âge, le montant de l’emprunt, la profession et l’état de santé sont pris en compte.

Les garanties emprunteurs

Les compagnies d’assurances proposent généralement deux types de garanties : les garanties obligatoires et les garanties facultatives.

A lire aussi : Les avantages du portage salarial en immobilier

Les garanties obligatoires

Elles comprennent la garantie décès par exemple. Celle-ci inclut la prise en charge du remboursement intégral du crédit restant par l’assureur en cas de décès. Les garanties obligatoires prennent en compte la perte totale et irréversible d’autonomie. Pour en bénéficier, le souscripteur doit être dans l’incapacité totale et définitive d’effectuer une tâche rémunérée et dans un état nécessitant une assistance d’une tierce personne.

Certains professionnels de l’assurance proposent une garantie couvrant l’incapacité temporaire ou totale de travail. Ils payent ainsi les mensualités pendant cette période d’incapacité. Pendant ce temps, l’emprunteur doit être incapable d’effectuer une tâche rémunérée. Cette incapacité doit être reconnue par une autorité médicale compétente.

Les garanties facultatives

Dans le cadre d’une assurance emprunteur, ces garanties dépendent des options offertes par chaque assureur. Elles prennent en compte des évènements comme la perte d’emploi, l’invalidité permanente partielle, etc.

La qualité du prestataire

Vous avez la possibilité de souscrire à une assurance emprunteur auprès de la banque qui octroie le crédit ou en faisant appel à assurance extérieure. Cependant, beaucoup de souscripteurs n’ont pas la bonne information.

L’assurance bancaire est proposée par la banque qui accorde le crédit. Les taux ne sont pas forcément très avantageux.

L’assurance extérieure peut se faire auprès d’une compagnie d’assurance. Elle comporte de nombreux avantages. Elle propose par exemple des taux très avantageux, plus de flexibilité, etc. Le contrat d’assurance immobilier extérieur peut être aussi personnalisé. Des garanties supplémentaires peuvent y être rajoutées.

D’autres détails importants

Ces détails peuvent peser dans le contrat d’assurance : l’assurance chômage, l’irrévocabilité des garanties, le droit de résiliation, la renégociation du contrat, etc.

En faisant le bon choix de votre assurance emprunteur, vous obtiendrez plus facilement votre crédit immobilier.

Les exclusions de garantie à prendre en compte

Les exclusions de garantie sont des éléments essentiels à prendre en compte lors du choix de votre assurance emprunteur. Effectivement, ces exclusions définissent les situations dans lesquelles vous ne serez pas couvert par votre contrat d’assurance.

Parmi les exclusions courantes, on retrouve généralement les accidents causés par la pratique d’un sport extrême ou dangereux, les maladies préexistantes au moment de la souscription du contrat ou encore les acteurs professionnels exposés à certains risques spécifiques (pilotes, plongeurs…).

Il est donc primordial de bien lire et comprendre toutes ces exclusions afin d’éviter toute surprise désagréable en cas de sinistre. N’hésitez pas à poser des questions à votre assureur pour clarifier tous ces points.

Il faut noter que certaines compagnies peuvent ajouter des clauses supplémentaires aux exclusions classiques. Ces clauses peuvent limiter la prise en charge dans certaines situations particulières comme une guerre civile ou un accident nucléaire, par exemple. Il faut prendre une décision.

Prenez le temps nécessaire pour lire attentivement toutes les exclusions contenues dans le contrat d’assurance emprunteur que vous envisagez. Comprenez parfaitement leur portée et posez toutes vos questions si nécessaire. De cette façon, vous aurez l’assurance de choisir un contrat qui répondra pleinement à vos besoins tout en évitant toute mauvaise surprise.

Les modalités de résiliation de l’assurance emprunteur

Dans le cadre de votre assurance emprunteur, vous devez prendre en compte les modalités de résiliation. Effectivement, il se peut que vous souhaitiez changer d’assureur ou tout simplement mettre fin à votre contrat pour divers motifs.

Vous devez savoir que la loi Hamon permet aux emprunteurs de résilier leur assurance dans les 12 mois qui suivent la souscription du prêt immobilier. Cette disposition offre une plus grande liberté et flexibilité aux consommateurs.

Au-delà des 12 premiers mois, vous pouvez aussi résilier votre contrat chaque année à la date anniversaire grâce à l’amendement Bourquin. Cette possibilité de résiliation ne s’applique pas si vous avez déjà dépassé l’échéance fixée par votre assureur pour lui notifier votre volonté de terminer le contrat.

Lorsqu’il s’agit de changer d’assureur en cours de prêt immobilier, vous devez bien comprendre les modalités de résiliation de votre assurance emprunteur afin d’agir en toute connaissance de cause. Respectez les délais imposés par la loi et assurez-vous que tout nouveau contrat offre des prestations équivalentes.