Thé et cholestérol : quelles sont les vertus du thé ?

On associe aux thés différents vertus, mais celui qui est à la première place, c’est le thé vert. On lui confère de nombreux bienfaits, notamment la stimulation de la perte de poids, la protection contre les maladies cardiovasculaires et le cancer, le ralentissement du vieillissement de la peau et des organes. Il ne faut pas non plus oublier que le thé vert, comme les autres thés, peut réduire le taux du mauvais cholestérol.

Les effets du thé sur le cholestérol

Aujourd’hui, on ne va plus remettre en cause les effets du thé sur le cholestérol : de nombreuses études l’ont prouvé. Une étude menée au Sénégal est parvenue à la conclusion suivante : la consommation du thé vert tous les jours à raison d’un litre de thé peut optimiser les taux de lipides sanguins. Quand on dit « optimisation des taux de lipides sanguins », on fait référence à la réduction du « mauvais » cholestérol, notamment de la lipoprotéine de faible densité ou la LDL.

A lire également : Bien choisir ses compléments alimentaires

Pour cette étude, on a compté 29 participants âgés de 22 à 62 ans. C’est chez 26 participants qu’on a constaté une réduction moyenne du LDL de 8,9% sur quatre semaines de consommation de thé. À côté de cette baisse du LDL, le taux du « bon » cholestérol, de la lipoprotéine de haute densité ou de la HLD a augmenté. On a vu une hausse de 4% de ce taux chez 20 participants.

On peut en déduire que la consommation peut optimiser le rapport de bon cholestérol et de mauvais cholestérol. Ceci signifie qu’on peut très bien réduire, voire écarter le risque de troubles cardiovasculaires avec le thé. Pour les experts, ce résultat s’explique par la forte concentration de flavonoïdes, notamment des catéchines, dans le thé vert. Il s’agit là d’un puissant antioxydant qui améliore l’absorption du cholestérol et qui réduit sa production.

A lire aussi : Perte des cheveux : à la découverte du micro-needling

Certes, cette étude s’est focalisée sur le rapport entre le thé vert et le cholestérol, mais a également prouvé que la consommation de ce thé anti cholestérol peut diminuer le stress oxydatif et elle est aussi un potentiel anti-cancer. Normalement, ces effets devraient être les mêmes qu’on prend le thé vert sous forme de boisson ou de supplément alimentaire.

Le thé vert ou le thé noir, lequel choisir ?

Dans l’étude que nous avons présentée ci-dessus par le thé vert, mais si vous n’en avez pas, vous pouvez prendre du thé noir. Il est à préciser tout de même que le thé noir passe par une fermentation, ce qui fait que les catéchines sont moins anti-oxydantes comparées à ce qu’on trouve dans le thé vert. Vous avez compris : le thé vert a un effet antioxydant plus élevé que le thé noir, mais ceci n’enlève pas l’efficacité du thé noir.

Les autres thés faisant effet sur le cholestérol

Vous avez vu ci-dessus qu’on peut également consommer du thé noir pour faire baisser le taux du mauvais cholestérol, mais il y a également d’autres thés qui font à peu près le même effet. C’est le cas du thé de pissenlit. Oui, vous pouvez vous préparer une infusion avec les feuilles, la fleur ou la racine de cette plante. Vous pouvez également trouver des pissenlits à faire infuser dans les magasins spécialisés. Le pissenlit permet la régulation du taux de cholestérol.

Si vous avez quelques feuilles de basilic chez vous, préparez du thé de basilic et ajoutez un peu de jus de citron. Cette boisson aide à faire baisser le taux de triglycérides et réguler le taux de cholestérol. On vous recommande de la prendre le matin, car elle pourra également vous donner un bon coup de fouet.

Le thé ne fait pas tout …

Même si vous prenez quotidiennement du thé vert ou n’importe quel thé pour réguler le taux de cholestérol, boire uniquement ce thé ne fera pas tout. En effet, si vous voulez éviter les problèmes cardiaques, il serait judicieux de s’adonner à une activité sportive. On ne parle pas ici de faire des kilomètres et des kilomètres de footing, mais plutôt de faire de petits efforts régulièrement. Vous pouvez faire de la natation ou du vélo par exemple. Si vous avez déjà un taux de cholestérol élevé, prenez conseil auprès de votre médecin pour la pratique d’une activité sportive.

Vous devez également faire attention à votre alimentation. Une alimentation saine et équilibrée ne suffit pas, car vous devez vous priver de certains aliments. Ceux qui ont un taux de cholestérol élevé doivent éviter à tout prix les graisses animales. Les sucres rapides, le tabac et l’alcool sont également à bannir. Votre alimentation devrait aussi comprendre autant de légumes et des légumineuses. Essayez d’apprécier les navets, les céleris, les haricots et les pois chiches qui sont très bénéfiques pour vous. Vous pouvez aussi vous permettre des céréales, mais des céréales complètes.