dimanche, décembre 5, 2021
Banner Top

Selon l’étude sectorielle menée par Deloitte, le nombre de consommateurs souhaitant acheter une montre d’occasion dans les 12 prochains mois a augmenté de 50 % depuis l’année dernière. Longtemps mis à l’écart par les magasins de luxe et les grands créateurs, la mode de la seconde-main ne cesse de croître et de devenir tendance.

​Quand l’univers du luxe rencontre celui de la seconde-main

Impossible de passer à côté quand l’on sait que la mode de la seconde-main aura d’ici 2030 dépasser la mode que nous connaissons aujourd’hui.

A voir aussi : L’agenda culturel de Saint-Malo en faveur de l’organisation d’événements d’entreprise

​Acheter une montre de luxe vintage, c’est désormais possible !

Plus particulièrement présent pour l’achat des vêtements, l’achat de pièces d’occasion de luxe ne se limite pas à ceux-ci. Par exemple, des montres comme la Rolex Submariner sont également disponibles en pièces de seconde main avec une garantie sur l’authenticité et un atelier d’horlogerie disponible pour les réparations. Le détail de l’état d’usure de la pièce est généralement mentionné sur tous les sites proposant des produits de seconde-main à la vente.

Ce n’est pas étonnant de retrouver des articles de luxe comme les montres sur les sites de seconde-main. Les raisons à cet achat vintage sont le côté financier, l’opportunité d’acquérir une montre qui n’est plus fabriquée par les marques et l’investissement dans un objet de luxe.

A lire en complément : Plateformes des professionnels en ligne

​Une tendance à suivre

Cette mode de la seconde-main est également alimentée sur les réseaux sociaux par les influenceurs et les créateurs de contenu. Des jeunes femmes, comme Tyler Chanel, partagent des conseils de shopping et des looks créés avec des pièces de seconde-main, avec leur communauté.

De nombreuses marques proposent désormais des actions en faveur de la seconde-main, c’est le cas par exemple de la marque Valentino avec son projet « Valentino Vintage » qui propose à ses clients de racheter leurs pièces qu’ils n’utilisent plus en échange d’un bon d’achat. La marque française Jean-Paul-Gaultier a, quant à elle, ajouter récemment une catégorie vintage sur son site internet et offrira à ses clients la possibilité de louer certains de ses grands classiques.

​Les bénéfices des achats de seconde-main

La seconde-main est un achat écologique, promouvant la mode durable et qui séduit de plus en plus, y compris dans le domaine du luxe. Responsable de 20 % du gaspillage total de l’eau potable mondiale , la production de vêtements est très polluante pour notre planète. De plus, une fois créés, les vêtements continuent de polluer. Effectivement, la plupart des produits textiles ne sont pas biodégradables et l’eau ayant servi à leur production est devenue toxique.

De plus en plus sensibles aux questions écologiques, de nombreux acheteurs tournent désormais le dos à la « fast-fashion » et se dirigent vers le seconde-main, beaucoup plus éthique et respectueux de l’environnement.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?