vendredi, mai 7, 2021
Banner Top

Vous avez effectué une ou plusieurs téléconsultations médicales et vous souhaitez savoir comment vous faire rembourser par la Sécurité sociale et par votre mutuelle santé ? Vous êtes au bon endroit : nous vous expliquons comment procéder.

La téléconsultation : comment ça marche ?

La téléconsultation est un moyen de consulter un praticien médical. De la même manière que pour une consultation classique en présentiel, la téléconsultation est prise en charge, à la fois par la Sécurité sociale et par les complémentaires santé. Cette prise en charge est d’ailleurs effective depuis 2018 pour la télémédecine ou télé-expertise médicale par vidéo.

A lire également : La profession libérale en santé possède de nombreux avantages

Pour payer vos téléconsultations, rien de plus simple : en dermatologie, gynécologie, ORL, ophtalmologie, pédiatrie, psychiatrie, dentaire… Un médecin vous “reçoit” via une consultation en visio (ordinateur, caméra, micro). Le paiement se fait par virement bancaire, par chèque ou par paiement en ligne. Votre téléconsultation apparaît sur votre compte ameli.fr et les informations sont transmises pour le remboursement.

Le remboursement de la téléconsultation par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale rembourse aujourd’hui la téléconsultation à hauteur de 70 %. Le parcours de soins coordonnés est respecté pour le patient, qui peut prétendre à un remboursement s’il dispose d’un numéro de Sécurité sociale. Il est à noter que dans le cadre d’une affection longue durée (ALD), d’une grossesse ou pour tous les bénéficiaires de la CSS (Complémentaire santé solidaire), ce remboursement est de 100 %.

A découvrir également : Comment choisir une maison de retraite ? 

La Sécurité sociale émet quelques conditions de prise en charge :

  • Un médecin traitant doit vous recevoir avant de demander une téléconsultation (respect du parcours de soins coordonnés) ;
  • Le médecin qui propose les téléconsultations doit au préalable connaître le patient et l’avoir reçu en présentiel au cours de l’année précédant la demande de téléconsultation ;
  • Des spécialistes sont disponibles en accès direct s’il s’agit d’une urgence psychiatrique, gynécologique, ophtalmologique, ou si le patient est âgé de moins de 16 ans.
  • Pour toutes les téléconsultations effectuées par un médecin de secteur 2 (dépassement d’honoraires), le remboursement reste le même, sur une base fixe et non réévaluée.

Si vous désirez être remboursés de manière plus importante et que vous avez besoin d’un parcours de soins actif, souscrire une complémentaire santé et un contrat auprès d’une mutuelle peut être intéressant pour vous.

Le remboursement de la téléconsultation par votre mutuelle santé

Aujourd’hui, les mutuelles santé comme celles de Groupama couvrent les téléconsultations. Lorsque vous souscrivez une complémentaire santé, vous bénéficiez du remboursement de votre téléconsultation sur la base similaire de 70 % par l’Assurance Maladie, et de 30 % des frais avancés par votre mutuelle.

Les dépassements d’honoraires peuvent également être pris en charge. Les informations sont fréquemment transmises automatiquement à votre mutuelle mais peuvent être transmises manuellement par courrier, en fonction du praticien.

En souscrivant une mutuelle, vous réduisez considérablement les frais restants à charge, une option non négligeable si vous devez consulter régulièrement. Aujourd’hui, les mutuelles santé comme celles de Groupama couvrent les téléconsultations. La crise sanitaire du Coronavirus a d’ailleurs pu démontrer tout l’intérêt des téléconsultations.

Pour vos soins de santé, optez sans hésitation pour ce mode de consultation simplifié, qui est à la fois remboursé par la Sécurité sociale et par votre mutuelle santé.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?