mercredi, septembre 23, 2020
Banner Top

La qualité du cadre de vie augmente la sensation de bien-être et de confort. Pour améliorer la décoration de leurs habitats tout en respectant les normes du bâtiment et de l’environnement, les propriétaires de biens immobiliers cherchent à construire des maisons qui ont de très hautes performances énergétiques. Pour cela, l’isolation thermique est l’une des techniques de construction utilisées dans les bâtiments neufs ou anciens pour limiter la perte de chaleur et d’énergie. Comment bien choisir son isolant thermique ? Cet article vous donne les réponses pour bien choisir votre isolant thermique

Connaitre la résistance et la conductivité de l’isolant thermique

La résistance et la conductivité sont des critères déterminants dans le choix du matériau d’isolation thermique. Pour améliorer la qualité du chauffage et limité la perte d’énergie de votre maison, il est conseillé d’opter pour un isolant haute performance. Avec ce type de matériau, vous avez la garantie d’avoir une résistance élevée et de bénéficier d’une qualité d’isolation thermique meilleure. Pour une même épaisseur, un isolant haute performance, vous procure une isolation plus adaptée à votre besoin de confort et de bien-être. En plus de la résistance, l’isolant doit non seulement avoir de très hautes performances énergétiques mais aussi un faible impact environnemental. Afin de réduire votre consommation d’énergie et de bénéficier des subventions de l’agence nationale de l’habitat, les isolants naturels comme la ouate de cellulose et le métisse, sont les matériaux d’isolation thermique conseillés. 

A voir aussi : Changez de cuisine pour vous rendre la vie plus belle !

La durée et la densité de l’isolant 

Le matériau d’isolation thermique doit être résistant aux rongeurs. Les isolants en laines, en minérales, les isolants naturels ou en polyester sont prisés des rongeurs. Pour bien vivre en famille dans votre maison, vous pouvez opter pour le vrac de chènevotte qui lutte contre les attaques des rongeurs. Les autres matériaux d’isolation thermique comme la laine ont une bonne résistance à l’eau et au feu. Ils sont moins lourds que le vrac de chènevotte pour les plafonds et les plaques. La qualité de l’isolant dépend aussi de sa densité. Il est recommandé d’acheter un isolant d’au moins 30Kg/m3. Le client doit décidé s’il souhaite acheter un isolant d’intérieur oud’ extérieur. Pour l’isolation de l’extérieur de votre habitat, la résistance et l’épaisseur ne sont pas essentiels. Mais, pour isoler votre intérieur, un isolant d’épaisseur faible augmente la performance énergétique. 

A découvrir également : Pourquoi passer par une plateforme pour trouver un plombier ?

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?

Abonnez-vous à notre newsletter