vendredi, septembre 24, 2021
Banner Top

Considéré par bon nombre de personnes comme l’une des plantes les plus importantes de la pharmacopée, le thym reste un bon allié en cuisine. Cette plante aromatique procure des bienfaits étonnants. Mais, qu’en est-il de sa culture et de son entretien ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la période propice pour tailler le thym et comment procéder.

Semailles et repiquage du thym

Il convient d’aborder la question de la plantation ou du semis avant tous propos. Il ne peut évidemment pas avoir de taille ou d’entretien de thym sans une plantation ou une semailles au préalable. À ce propos, il est important de préciser que la période propice pour mettre en terre cette plante est comprise entre mi-mars et fin mai.

A découvrir également : 5 conseils pour bien choisir son serrurier

Zoom sur les semailles du thym

C’est la première étape dans la culture du thym. Pour cela, il est recommandé de privilégier un semis sur un terrain consacré à la culture de jeunes végétaux destiné à être repiqué à d’autres lieux. Cela afin de produire un grand nombre de thyms sans pour autant y consacrer une place importante.

Utilisez un terreau spécial pour semer les graines de thym et n’oubliez pas de les recouvrir. Arrosez régulièrement votre semence. Dès que les jeunes plantes se développent et deviennent trop serrées, pensez à les transplanter.

A lire en complément : La marqueterie de paille : comment la réaliser ?

Zoom sur la plantation du thym

Recueillez les jeunes plantes bien développées prêtes à être repiqué et plantez-les à des endroits où ils ont accès au soleil. Il convient de souligner que la plantation aussi doit se faire au printemps. Si vous ne disposez pas assez de temps pour semer et ensuite repiquer le thym, achetez directement la jeune plante en petit vase.

le thym

Lors de la plantation, aucun type de sol n’est à privilégier, la plante peut se développer sur n’importe quel type de sol du moment où elle est régulièrement arrosée.

Entretien du thym

Le début du printemps est le meilleur moment pour tailler le thym et le débarrasser de toutes ses branches mortes. Toutefois, il peut être taillé à n’importe quel moment de l’année et même très régulièrement. Pour le reste, sachez que la taille du thym exacerbe le rythme d’apparition de nouvelles pousses. Ces plants, doivent être sélectionnés et cueilli tôt dans la journée avant l’apparition du soleil cela afin de sauver son arôme de la dissipation.

Outre la taille du thym elle-même, nettoyez régulièrement le sol où il est planté. Cela va permettre de débarrasser celui-ci, de mauvaises herbes pouvant étouffer la plante et empêcher son développement.

Pour peu que vous souhaitiez voir votre plante garder une forme épaisse, il est recommandé d’attendre que la floraison soit terminée avant de la tailler. N’oubliez surtout pas que cela doit se faire en douceur.

De plus, les tiges doivent être coupées à partir du tiers de leur longueur. Ne coupez pas en dessous. L’avantage de garder le thym en forme compacte est que cela permet à la plante de vivre assez longtemps. Si donc lors de la taille, vous coupez le thym sans mesurer la longueur, vous risquez de ne plus contribuer à sa longévité.

À l’opposé, si vous souhaitez récolter votre thym, la meilleure solution est de la tailler avant que la floraison ne commence.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?