lundi, octobre 25, 2021
Banner Top

Les accidents associés à l’épilation à la cire chaude sont fréquents et provoquent souvent une irritation de l’épiderme. Cet article vous montrera comment prendre soin de votre peau après une brûlure de cire chaude.

Utiliser de l’eau froide

Une brûlure chaude de cire est apaisée avec de l’eau froide. Pour une action efficace, mettez votre jambe dans l’eau froide pendant environ quinze minutes . L’eau froide aide également à enlever le ruban en adoucissant.

A lire en complément : Nettoyage d’une cuve à fioul : comment ça marche ?

Envisagez d’hydrater votre peau

Utilisez un hydratant pour déterminer la zone irritée. Choisissez l’hydratant pour une crème neutre qui doit être appliquée doucement sur votre peau. L’opération doit être répétée plusieurs fois dès que le produit est absorbé. L’hydratation à l’aloe vera est également efficace, vous avez juste besoin d’utiliser la gélatine comme une crème hydratant Son application aide à soulager la douleur et guérir la zone.

Larose muqueuse est également l’une des solutions naturelles pour l’hydratation profonde, sans recourir à la médecine traditionnelle. Son huile essentielle aide à régénérer la peau et favorise la guérison rapide. Une fois appliqué sur la brûlure, effectuez un léger massage pour une pénétration profonde. De même, l’infusion de camomille reste une recette maison, qui a un effet efficace, ce qui aide à soulager et à soulager la douleur. Pour appliquer l’infusion, il est préférable de l’utiliser froide ou chaude.

A voir aussi : Les espaces de coworking se démocratisent en France

Prendre des précautions

Après l’épilation à la cire, il est conseillé de ne pas vous exposer au soleil , surtout si votre peau est brûlée ou irritée. Les rayons du soleil aggravent l’état de votre peau en réduisant l’apparence de des endroits sensibles qui ne sont pas très esthétiques. Appliquez un écran solaire protecteur 50 lorsque vous devez sortir pour éviter le contact de la zone brûlée avec les rayons sultraviolets.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?