Comment comparer les offres d’assurance auto ?

Comparer les offres d’assurance auto se présente comme un passage inévitable afin de dénicher le contrat qui correspond à vos besoins et à votre profil. Cette technique qui a vu le jour il y a de cela quelques années, vous facilite grandement vos recherches. Ce n’est pas tout, elle vous assure économie et qualité de service. Voici quelques conseils pour bien comparer les offres sur le marché.

Conseil 1 : faire le point sur vos besoins

Avant de faire appel aux services d’un comparateur d’assurance auto, commencez par évaluer vos besoins en la matière. Rappelons que la seule couverture obligatoire est l’assurance au tiers, qui inclut la responsabilité civile, la protection juridique et la protection du conducteur. Attention, cette couverture ne couvre que les dommages causés aux tiers (piéton, passagers…). Votre voiture n’est pas couverte !

A lire aussi : Comment faire l'immatriculation d'un véhicule d'occasion en ligne ?

Pour appuyer cette couverture obligatoire, vous devez souscrire d’autres garanties adaptées comme l’incendie, le vol ou encore les dommages matériels en cas d’accidents responsables. Le choix des autres garanties doit se faire selon votre profil et l’utilisation de votre véhicule. A ce stade, faites la liste des garanties qui vous semblent indispensables. Ensuite, comparez chaque formule en prenant en compte les indemnisations et les primes proposées.

A lire aussi : Quand remplacer votre batterie de voiture ?

Conseil 2 : inclure les franchises et les exclusions de garantie dans la comparaison

Trouvez votre assurance auto au meilleur prix en comparant les bonnes formules. En effet, lorsque l’on parle d’assurance voiture, on a tendance à se limiter aux montants des cotisations et des garanties. Il y a pourtant d’autres critères de comparaison à prendre en compte, que sont les franchises et les exclusions de garantie. Parlons de la franchise ! Il s’agit de la somme que vous aurez à débourser en cas de sinistre, auprès de votre assureur. De toute évidence, cette retenue appliquée par l’établissement financier aura une forte influence sur le montant final de l’indemnisation. Résultat, plus la franchise est élevée, moins vous serez indemnisé en cas de sinistre.

Quant à l’exclusion de garantie, il s’agit d’une « sanction » pour l’automobiliste, qui se traduit par une privation de toute indemnisation. L’exclusion de garantie prend effet lorsque le sinistre est lié à un mauvais comportement du conducteur. Les conséquences de cette exclusion peuvent être très sévères, allant jusqu’à restreindre les options souscrites et leur champ d’application. L’assureur est seul décisionnaire sur le sort de l’exclusion de garantie du conducteur, à condition qu’elle soit inscrite dans les clauses du contrat. En prêtant attention particulière à ces deux clauses vous permettent d’avoir une idée de ce qui vous attend. En effet, une offre avec une prime annuelle relativement basse cache souvent des franchises élevées, et inversement.

Conseil 3 : comparer les conditions générales et particulières

Dans tout contrat d’assurance figure des conditions générales et particulières. Ces clauses engagent à la fois votre assureur que vous-même. Les conditions générales font office de rappel des règles appliquées aux polices d’assurance comme les délais de paiement, les modalités de déclaration de sinistre, les prescriptions ainsi que l’objet de l’assurance. Quant aux conditions particulières, elles vous sont spécifiques. Elles précisent votre identité, vos garanties, la date de début de couverture, la cotisation annuelle et la franchise.