vendredi, septembre 24, 2021
Banner Top

La création d’une extension est sans doute, l’une des meilleures alternatives lorsqu’on souhaite créer plus d’espace dans son logement. Pour la construire, vous devez prendre plusieurs éléments en considération.

Cette étape est primordiale pour garantir la réussite de ce projet tout en vous évitant de mauvaises surprises.  Découvrez dans la suite de cet article, les points essentiels lors de la construction d’une extension.

A lire en complément : Zoom sur le décorateur d’intérieur

Faut-il faire recours à un architecte ?

Le premier point clef à vérifier lorsqu’on veut engager une extension de sa propriété, c’est de se demander s’il est nécessaire de faire appel à un architecte ou non. Celui-ci étant un professionnel du bâtiment, c’est toujours bon de s’adresser à lui, même si votre extension n’est pas d’une grande envergure. Lorsque la surface de votre projet d’extension dépasse 150 m2, vous êtes tenu de faire appel à un architecte.

Ce dernier vous donnera des conseils qui vous permettront de mener à bien votre extension. Si éventuellement, l’extension que vous envisagez doit affecter le plan de votre maison, alors une fois encore l’architecte est mieux placé pour vous accompagner dans le processus du début jusqu’à la fin.

A lire également : Quelles sont les évolutions du prix du gaz en 2020 ?

A-t-on besoin d’un permis de construire ?

Le deuxième point clef, c’est de savoir si vous avez besoin d’un permis de construire ou pas pour l’extension de votre propriété. Pour cela, vous devez vous rendre auprès de votre mairie. Ce qui vous permettra d’avoir des renseignements sur le plan local d’urbanisme (P.L.U) ou du plan d’occupation des sols (P.O.S).

avantages d'une extension

Vous obtiendrez de la mairie une simple déclaration des travaux dans le cadre de votre projet si l’emprise au sol est inférieure à 20 m2 ou 40 m2. Au-delà de ce seuil, vous aurez besoin d’un permis de construire pour votre extension. Donc, veillez à cela avant de lancer les travaux. C’est très important. Sinon vous prenez le risque d’avoir des antécédents avec l’administration.

Combien coûte une extension immobilière ?

Le troisième point clef à vérifier, c’est qu’il vous faut avoir une idée claire du coût de votre projet d’extension avant de vous lancer. Sinon, vous risquez de faire une extension inachevée. Ce qui ne comblera certainement pas vos attentes.

Généralement, il faut prévoir 2000 euros par m2 si l’extension concerne de petits espaces. Dans le cas contraire, il faudra compter environ 4000 euros pour réussir l’extension. La facturation prend souvent en compte la localisation et les contraintes éventuelles ayant trait à votre propriété.

Comment se déroule la construction d’une extension immobilière ?

Avant d’engager la construction de votre extension, vous devez aussi vous interroger sur les étapes de construction. Vous devez savoir que dès que commence votre construction, certaines nuisances telles que les bruits, la poussière, les gravats, les va-et-vient des artisans seront au rendez-vous. Prenez alors vos précautions.

Par ailleurs, vous pouvez demander à ce qu’on vous délivre un calendrier des travaux qui vous permettra de suivre de près l’avancement global des travaux. Il vous est aussi possible de demander un délai d’exécution ou une date buttoir au bout de laquelle les travaux doivent être terminés.

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?