samedi, juillet 25, 2020
Banner Top

Dans le métier de manutention, la manipulation des colis est pour la plupart faite par des engins capables de soulever et de déplacer des charges lourdes. Certes, il n’est pas évident de maîtriser tous les matériels de manutention parmi la pluralité de modèles qui existe. Cependant, nous allons vous aider dans cet article à bien choisir vos outils de manutention.

Choisir ses outils en fonction de son utilisation

Pour affiner au mieux votre recherche et trouver le matériel de manutention qu’il vous faut, il est primordial de définir l’usage que vous voulez en faire : entreposer, soulever, charger ou décharger, etc. Il faut également prendre en compte la charge utile, la taille, et le mécanisme du matériel de manutention en fonction de la nature de vos travaux et de votre espace de travail. Par exemple, un cric hydraulique serait l’idéal pour soulever des charges lourdes comme une voiture, et une grue à tour pourrait venir à bout d’une charge de plus de 300 tonnes. Cependant, pour la plupart des travaux de chargements une grue à chenilles et une grue hydraulique seront plus que nécessaires pour mener à bien vos travaux, découvrez les engins de Bouchard Manutention. Pour l’entreposage dans un espace clos, vous aurez certainement besoin d’un chariot élévateur ou du diable à 6 roues.

A voir aussi : Le meilleur fournisseur pour un restaurant italien

Prendre en compte le prix

Il est important de noter que pour acheter votre matériel de manutention, il faudra y mettre le prix. Outre un gerbeur manuel à 1200 euros, il faudra compter 5300 euros pour un chariot élévateur thermique. Toutefois, les prix varient en fonction du modèle et du mécanisme et le choix des marques pourrait impacter sur le coût du matériel. Cependant, si votre activité de manutention est temporaire, vous pouvez opter pour une location. Il est important de bien choisir son contrat de location pour ne pas être lésé. Par contre, un leasing peut s’avérer un business rentable pour les deux parties.

A lire également : 4 étapes nécessaires pour devenir un traducteur assermenté

Banner Content

Facebook

Lettre d’information

Négocier avec l’assurance?

Abonnez-vous à notre newsletter